CIFAS

CIFAS


Le CIFAS est heureux de vous annoncer la nomination de sa nouvelle directrice, Marine Thévenet ! 

Après plus de 10 années d’engagement et d’investissement à la direction du CIFAS, Benoit Vreux a décidé de passer la main. A l’issue du processus de recrutement dans lequel nous avons eu le plaisir de découvrir de très belles candidatures, le conseil d’administration a confirmé le choix du comité de lecture et a nommé Marine Thévenet comme sa successeuse. Elle prendra les commandes du CIFAS cet été, et pour les cinq années à venir.

Le CIFAS – un centre de ressources pour la transformation par l’expérience

Pour le CIFAS, Marine Thévenet a présenté un projet fort, original, engagé, ouvert sur le monde et qui s’adresse à des publics variés. Elle propose ici un espace d’apprentissage collectif avec un programme d’ateliers, de débats et d’interventions publiques qui soutiennent l’expérimentation, le savoir alternatif, l’être ensemble, l’espace public et le désir artistique. Son objectif est de penser l’espace public et l’apprentissage de manière holistique et vivante, en intégrant la ruralité, les lisières de la vie sauvage, en valorisant d’autres savoirs dits périphériques, en activant tous nos sens.

Elle continue le chemin tracé ces dernières années par le Cifas comme organe de soutien et de réflexion autour des arts vivants dans l’espace public, ancré dans les enjeux politiques et sociaux contemporains.

« Nous tenterons de dé-couvrir la Senne et redonner du vivant à la ville. Nous interrogerons la question du logement et inviterons des artistes-urbanistes à marquer les maisons vides de Bruxelles. Nous collecterons des chansons d’amour qu’on viendra nous chanter pour se sentir vivre. Nous irons marcher, nous passerons des portes, nous nous installerons dans des recoins méconnus de la ville depuis lesquels nos réflexions, œuvres et expériences se donneront à sentir autrement, nous aurons une pratique de la ville intime et sauvage…»

Marine Thévenet accorde une importance toute particulière à la question du contexte et de l’impact humain et social que l’art peut avoir sur la société, elle s’intéresse aux nouvelles formes d’arts vivants et aux pratiques collaboratives. Elle a une longue expérience de curation et de production, avec une dimension internationale forte, qu’elle a notamment pu développer alors qu’elle travaillait pour Artsadmin à Londres. Son expérience au Festival Les Tombées de la Nuit à Rennes lui confère une expertise sérieuse dans le domaine des arts vivants dans l’espace public. Son engagement auprès de l’Amicale lui a permis de créer des outils de travail et de réflexion sur les pratiques coopératives et collaboratives.

Parmi les artistes et intervenant·e·s cité·e·s qui ont inspiré le projet de Marine Thévenet, il y a Kathrin Böhm et Myvillages (UK/DE), Rosana Cade (UK), Marcus Coates (UK), Futurefarmers (BE), Luigi Coppola/Scuola della Agricultura (BE/IT), Rebecca Davies (UK), Phoebe Davies (UK), Roland Gunst (BE/CG), Terike Haapoja (FI), Tim Ingold (FR), Andrea Luka Zimmerman (UK), Anna Rispoli/Britt Hatzius (BE/DE), Ahilan Ratnamohan (BE), Laura Nsengiyumva (BE/RW), Lone Twin (UK), Jack Tan (UK), Selina Thompson (UK), Lotte van den Berghe (NL), Youness Baba Ali (BE/MA), Marianne Villière (FR), Jazoo Yang (DE), Estelle Zhong Mengual (FR), Peggy Pierrot (BE), Fabian Foort (FR), McLoud Zicmuse (BE)...

Le Conseil d’administration et l’équipe permanente tiennent à remercier Benoit Vreux, très chaleureusement, pour ces riches années qui ont permis au CIFAS de s'ouvrir vers de nouvelles perspectives et de développer de nombreux projets tellement passionnants.

Aujourd'hui, nous nous réjouissons de ces nouvelles aventures qui nous attendent, bienvenue Marine Thévenet !

**********************************************************************************************

Le Centre international de Formation en Arts du Spectacle, le CIFAS, est né il y a une trentaine d’années de la volonté d’offrir aux interprètes du spectacle vivant des occasions de perfectionnement de leurs pratiques artistiques par la confrontation avec des metteur·e·s en scène de renommée internationale et par le métissage des formes et des contenus.

Le projet actuel CIFAS initié depuis 2009 entend poursuivre l’héritage et l’adapter à l’évolution du paysage artistique contemporain, notamment par une extension du champ de ses activités à l’ensemble du domaine artistique, une ouverture aux artistes créateur·rice·s et une attention toute particulière à l'art vivant dans l'espace public.

Activités

Le CIFAS développe un programme de rencontres et de formations dans le domaine des arts vivants (théâtre, danse, cirque, performance, écriture dramatique, installation vivante, …) en direction des artistes – créateur·rice·s et interprètes – professionnel·le·s actif·ve·s.

Ce programme de formation continue prend principalement la forme d’ateliers de recherche artistique, menés par des artistes internationaux·ales, invité·e·s à partager leurs pratiques, techniques, thématiques…  au cours de sessions de travail de quelques jours à Bruxelles.

Le CIFAS propose également des colloques, des rencontres et des séminaires axés sur les thématiques qui nous préoccupent plus particulièrement; l'enseignement, l'art et la ville ou l'artivisme, par exemple. Ces activités s'adressent aux artistes, pédagogues, producteur·rice·s, responsables politiques de la culture, médiateur·rice·s culturel·le·s... 

Le CIFAS met également en place SIGNALL'art vivant et la ville, un programme annuel composé d'une part d'une Urban Academy - rencontres et ateliers croisant pratiques et expériences d’art vivant dans l’espace public - et d'autre part, d'interventions urbaines interrogeant le tissu urbain bruxellois.

Thématiques

Le CIFAS vise à l’émergence et à la reconnaissance des nouveaux territoires de l’art, dans toutes ses dimensions. Pour cela, nous privilégions deux types de relations qui nous semblent les mieux à même de troubler le regard que les participant·e·s portent sur leur propre pratique artistique.

L'art en relation avec l'espace urbain: la ville moderne – et Bruxelles n’échappe pas à la règle – fait se croiser et s’affronter des mondes et des modes de vie à ce point cosmopolites qu’elle est en soi une scène internationale. Au CIFAS, nous pensons que cette scène est propice à toutes les audaces, toutes les interrogations. Plasticien·ne·s, performers, danseur·se·s, artistes de rue, ou même urbanistes ou activistes s’y retrouvent pour questionner les relations humaines, sociales ou spectaculaires qui s’y nouent et décalent notre regard.

Les formes métissées de l'art: au-delà des approches transdisciplinaires des arts, actives dans beaucoup de créations contemporaines, nous souhaitons proposer des échanges et des ateliers où l’art, les discours et les techniques s’échangent et se mêlent : ‘cirque et féminisme’,‘vidéo et activisme’ ou encore ‘écrire au XXIe siècle’. Le métissage des formes mélange notre regard.

Publications

Le CIFAS édite une revue digitale, en téléchargement gratuit pour toute plateforme, intitulée KLAXON, consacrée à l'art vivant dans l'espace public. KLAXON existe en français et en anglais.

Le CIFAS édite également, sous les formes les plus variées  - journaux, films, cartes postales, livres d’artiste,…– les traces des workshops artistiques et des projets qui y sont nés. 

Partenariats

Le CIFAS est membre du Réseau européen IN SITU, du Réseau des arts de Bruxelles (RAB) et du réseau européen FACE.

Le CIFAS est également associé à diverses manifestations visant à promouvoir la découverte et l’émergence de jeunes artistes issu·e·s des écoles d’art de la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Le CIFAS est un programme conçu avec le soutien du Service du Gouvernement francophone bruxellois et d'Actiris.